MARIE REINE DE JAHAM 1944

Marie-Reine de Jaham est née en Martinique le 7 février 1940. Elle est une parent de Joséphine de Beauharnais. Elle passe son enfance dans la ville du volcan (saint Pierre). Elle se marie tôt à un autre béké (17 ans) avant de partir avec lui pour s’installer aux états Unis d’Amérique. Elle y travaille dans la publicité et crée son entreprise.

A travers ses écrits, on peut suivre l’évolution de la société béké de l’époque, de sa splendeur à son agonie. Elle a toujours défendu la culture créole qu’elle fait fleurir à travers le monde. Elle a, ainsi, créé en 1992, à Paris, l’association culturelle Patrimoine créole, puis à Nice, le cercle Méditerranée Créole et le festival créole de Menton.

Ses écrits racontent la créolité vécue par toutes la société : celle des esclaves et celle des békés. Elle aborde aussi le vaudou qui fait partie de cette culture.

 

BIBLIOGRAPHIE

  • La grande béké roman 1989
  •  Le Maître Savane roman 1991
  • Les rituels du rhum et la cuisine créole 1992
  • Les desserts créoles et leur complice le sucre de canne1992
  • Le libanais roman 1992
  • L’or des îles 1996
  • Le sang du volcan 1997
  • Les héritiers du paradis 1998
  • Bwa bandé 1999
  • Les sortilège de Marassa 2001
  • La cuisine créole de Da Doudou: 100 recettes traditionnelles 2004
  • La véranda créole 2005
  • La caravelle liberté 2007
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s