Nuruddin Farah, écrivain Somalien et nomade revendiqué – 1945

Né le 24 novembre 1945, Nuruddin Farah est l’un des rares écrivains de la corne de l’Afrique à être traduit en français. Depuis son enfance, sa vie est faite d’errance. En effet, né à Baidoa en Somalie, il a grandi dans l’Ogaden, une région qui est devenue Ethiopienne. Ce qui lui a permis de découvrir et de parler plusieurs langues. Ce plaisir perdure encore car il parle neuf langues couramment.

Il a fait ses études en Inde, en Europe, avant de s’installer en Afrique du Sud. Il a cependant été professeur dans son pays qu’il a dû fuir après avoir écrit un roman sur le gouvernement et la politique de Syad Barré, le président de l’époque. Ce qui ne l’empêche pas de continuer à s’intéresser à la politique Somalienne.

A travers ses écrit, il interroge beaucoup la société de son pays, régie par les hommes. Les femmes y sont des objets à vendre avec ou sans leur consentement. Il présente, sans fard, cette société phallocrate et dépeint la réalité de la nature humaine, quel que soit le sexe. Son regard est d’une lucidité sans faille, sans compromis tout en restant pudique.  Il défend les droits des femmes et prône leur prise de pouvoir afin de sortir la Somalie de son marasme politique. De plus, il s’inquiète aussi de l’islamisation politique et de l’analphabétisme qui gangrènent son pays

Vous avez bien compris, bien qu’il vive en exil, les romans de  Nuruddin Farah ont pour thème récurrent son pays auquel il a voué son cœur et ses mots.

 

Prix reçus

  • 1980 English speaking Union Award
  • 1991 Prix Kurt Tucholsky (Suède)
  • 1998 Neustadt International Prize for literature
  • Lettres Ulysses Award

 

Bibliographie

  • 1987 Née de la côte d’Adamnuruddin-farah0
  • 1994 Territoires
  • 1995 Du lait aigre-doux
  • 1996 Sardines
  • 1998 Dons
  • 1998 Sésame ferme-toi
  • 1999 Secrets
  • 2001 Hier-Demain- voix et témoignages de la diaspora somalienne
  • 2007 Une aiguille nue
  • 2010 Exils

 

Publicités

Publié par

signarelee

Je suis une passionnée de littérature étrangère. Mon rêve, vous faire découvrir les littératures d'Afrique et des Antilles. Surtout, les écrivains, méconnus pour la plupart. Vous êtes tous les bienvenus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s