Moi, auteure

Depuis mon plus jeune âge, l’écriture a été mon moyen d’évasion. Pour plusieurs raisons. Tout d’abord, j’ai dû faire face à une dyslexie sévère qui ne fut diagnostiquée qu’à l’âge adulte. Les coups, les quolibets, les insultes furent mes compagnons scolaires. Ensuite, au collège, j’étais la plus jeune de ma promotion. J’étais victime de harcèlement moral, physique de la part des élèves plus âgées. C’était violent. Très violent. L’écriture fut mon refuge. Mon baume au cœur. Mon hurlement muet. L’expression de mes terreurs. Depuis, je n’ai pas arrêté d’écrire. Pour mon plus grand plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s