LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

JE VOUDRAIS ÊTRE POÈTE (à Amel Lee) – Badou Sène

Sainte Lumière bénie soit ma Prière !
J’adore la dialectique sacrée des ombres
Le muet conjuguant au présent le plus vieux
Et le plus beau des verbes sur la terre : AIMER !
Je voudrais être souffle qui donne vigueur
Et insuffle le charme à l’aile du bel ange.
Je voudrais être âme à la nuit qui féconde
Mystérieux paradoxe où la vie se fait Mort !
Seigneur, fais de moi l’émotion qui terrasse !
La symphonie qui ne meurt, le bonheur naissant
A la croisée généreuse et belle des races !
Ô Seigneur ! Comme je voudrais au point du jour,
Être l’Aube – Solfège qui allège et rythme
La cadence élégante de l’humanité,
Debout avant soleil et déjà sur le front
Essuyant la goutte laborieuse et salée !
Blancheur plurielle sur la rosée des prés,
Les colombes tournoient sous l’indigo du ciel !
Mon cœur ivre crie liberté. Ô liberté !
En mon âme ruisselle la source limpide
Au parfum d’Ilihine. Il me tarde Seigneur
D’être poète pour la quiétude des hommes.
Vois ! Ma Muse chaste de puberté trépigne !
Ah ! Je voudrais être poète !
Sur la voie lumineuse et belle
Qui mène à la source éternelle
Seigneur, je te confie deux vœux :
Une grâce divine ô Miséricordieux
Sur la fertilité de ma Muse compagne
Et sublimé l’élan de mes doigts tout de hargne.
Le Poète de Ndayane. Extrait « Odes Éternelles » – 2012 –

Publicités

2 réponses sur « JE VOUDRAIS ÊTRE POÈTE (à Amel Lee) – Badou Sène »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :