LE REPOS DU CYGNE -Le Poète de Ndayane – Extrait – 2001

(A Alioune B. COULIBALI Pdt du Cercle des poètes de St Louis)

Sous le ciel indigo, par la source azurée
Une blancheur de cygne aux courbes veloutées
– Gerbe de jasmins dérivant –
S’en va.
Caresses belles glissant sur le bleu de l’onde
N’êtes – vous point la bise de manne venue
Dormir ce soir, paisible à la Sainte Prairie ?
Trois roses sur rive s’inclinent
Leurs âmes bercées par le doux chant des sirènes.
Ému, j’ai demandé tout bas au Vent – Du – Sud
De la fresque sublime la valeur profonde.
Et résonne limpide la voix des Esprits !
Depuis lors j’ai compris ce que je n’ai su dire
Sous un ciel indigo, la blancheur d’un cygne ;
Sa caresse glissant sur l’onde qui s’endort.
Mais j’ai surtout compris par le salut des roses
Dans l’immense Prairie, le repos du beau cygne :
Au royaume des Elus,
Léopold Sedar SENGHOR
S’en est allé !

Catégories :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s