Mamie Denis, évadée de la maison de retraite – Edimo & Adjim Danngar – 2017

Pas de commentaire

Les chroniques de Lee Ham

Quatrième de couverture

J’ai le sentiment qu’il va m’arriver quelque chose. Comme si j’étais une blonde d’Alfred Hitchcock.

Mon avis

Mamie Denis a des idées bien arrêtées sur tout ce qui l’entoure. Sur son arrondissement. La vie de quartier. Ses voisins… Son maire est bien placé pour le savoir, lui qui reçoit tous ses courriers de protestation. Alors, imaginez sa réaction quand des « coloniaux » (Africains) emménagent dans son immeuble. Que va -t-il se passer? Le supportera t-elle? Comment vont évoluer leurs relations? La vie de cette brave dame devient de plus en plus difficile. Elle doit faire face à de nombreux problèmes. Son neveu entre autres. La vie de Mamie Denis n’est vraiment pas un long fleuve tranquille. Surtout qu’elle est pleine de fougue, de verbe, de vie.

C’est avec beaucoup d’humour que nous faisons connaissance de cette mamie et de ses tribulations. Une Tatie Danielle puissance dix. Un regard…

Voir l’article original 162 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s