Éternel( poème inédit ) – Omar Dabo

Seul sous les quolibets du silence
Seul dans la tempête des préjudices
Des brimades
Verbe et vigueur me laissent
À quai
Mon cœur défait
S en va chuter
Dans les profondeurs abyssales
Mouettes et aiglons
Chahutent
Mes appels aphones
Et le paquebot
Autoritaire
Décréta le grand départ
Emportant dans son sillage
Écumeux
Les fossiles de ton sourire
Aux mille soleils
Sur quel autel téméraire
T en vas-tu larguer
Mes sentiments impérissables
Tu devrais savoir
Que ni dénis ni piétinement
Ni ouragan ni Faucheuse
Ne sauraient
Me voler
Le bonheur
De t avoir aimée

Yeumbeul, le 19 Mars 2019. 00h57

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s