La Balafrée – Bernard Neckée – 2019

l’enfer des Danaïdes est la vie d’un ange

Publicités
One comment

Quatrième de couverture

La balafrée est un roman qui rappelle l’univers de l’écriture Balzacienne car, l’auteur y fait preuve d’une réelle maturité. Son récit est une véritable fresque de la société. L’auteur y représente, avec force acrimonie, deux types de personnages. D’un côté, ceux qui sont épris de valeurs morales, éthiques et qui apparaissent comme des anges à l’instar d’Ange. Et de l’autre côté, ceux qui agissent comme des possédés assoiffés d’accomplir les maux les plus imaginables comme la tante d’Ange. Pour les rendre plus vivants, l’auteur les enracine dans les milieux où l’immoralité est à son comble! Où misère  et richesse se côtoient sans se toucher! Où l’hypocrisie et la méchanceté des femmes est sans appel!

Chronique

Ainsi que le dit un proverbe africain « quand un orphelin éternue, il se fait ses propres bénédictions« . Ange a perdu ses parents très jeune. Elle est prise en charge par sa tante. Moments de bonheur, d’innocence. Mais la vie est souvent jalouse du bonheur d’autrui et joue des tours pendables à ceux qui en jouissent. Ange le comprendra bien assez tôt.

La balafrée est une longue et méticuleuse descente en enfer d’une jeune orpheline. Une longue et indécente descente dans les profondeurs de l’âme humaine, pour peu que l’individu soit riche et se sente invincible grâce à ce synonyme de puissance. Tout s’achète a-t-on coutume de dire. Tout a un prix. Quel est le prix de l’âme humaine? Quel est le prix d’une vie saccagée? Quel est le prix des larmes sanglantes d’une orpheline? Que coûte une âme damnée?

La balafrée, au fil des pages, des chapitres, nous fait découvrir l’inhumanité des hommes. De la force avec laquelle il s’ingénue à briser un être sur lequel il a un ascendant fut-il financier. Où Ange trouve t-elle la force de tout supporter? Comment se sortira t-elle de cette situation? La lecture est aisée et addictive. Dès le début, nous sommes intrigués et happés par cette histoire. La balafrée est un roman qui se lit d’une traite tant l’histoire nous emporte. Tant l’auteur nous fait entrer dans son monde. Tant l’auteur nous entraine avec une sorte de tendresse dans l’histoire d’une femme blessée. D’une femme bafouée. L’histoire d’une orpheline confiante envers la vie. Une orpheline qui, un jour, à cause de la barbarie humaine, de viendra la balafrée.

Note 18/20

9782343170961    Ed. L’Harmattan    100 p.    12,50€

1 comments on “La Balafrée – Bernard Neckée – 2019”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s