Ashanti le maître des bois sacrés – Marie-Christine Boni -2019

Quatrième de couverture

Le Maître des bois sacrés désigne le léopard, symbole du Pouvoir Suprême détenu par l’Ashanti-héné: souverain de la Confédération ashanti et véritable Dieu sur terre. L’action se situe fin XVIIème, début XVIIIème siècle, au royaume de Koumassi, en Côte de l’or (actuel Ghana), à une époque où les hollandais occupaient les comptoirs commerciaux installés le long du Golfe de Guinée et la traite des esclaves battait son plein.

Ashanti raconte l’ascension au pouvoir d’un jeune prince de sang royal, Osei Toutou (1677-1717), et sa revanche obstinée sur un destin de vassal au service du Tout-puissant et sanguinaire roi de Dinkira. Contraint à l’exil durant treize longues années, après son aventure amoureuse avec la nièce du roi de Dinkira, il fut rétabli  sur le trône. Dès lors, un seul dessein l’animerait: libérer l’Ashanti de sa tutelle et faire de Koumassi le royaume phare de la région, en mettant sur pied une vaste organisation politique et militaire; et en contrôlant le commerce de l’or, des armes et des esclaves.

Chronique

L’histoire du royaume Ashanti comme celle de tous les royaumes africains est ma passion. Aussi, c’est avec beaucoup d’impatience que j’ai abordé ce roman et avec beaucoup d’attention aussi. Un futur roi qui voit le jour. Un grand honneur pour la cour et ses sujets. Que lui réserve l’avenir? Règnera t-il un jour? Sera t-il un bon souverain? Il devra apprendre l’humilité et la justice afin  que la paix règne dans son royaume.

Ashanti- le Maître des bois sacrés nous fait revivre l’époque des grands royaumes, des grands empires Africains. Cette période où l’Afrique animiste scellait des traités avec la nature. Avec les Anciens. Avec les Hommes de Savoir. Avec les Ancêtres. Le destin d’un peuple se noue. Osei Toutou se prépare à son futur devoir. La sagesse sera son guide. Cependant, dans l’ombre, les forces du Mal guettent. Eux aussi désirent ce trône. Les Hommes de Savoir seront les boucliers de ce roi en devenir. Osei devra affronter la haine. La bassesse humaine. Y parviendra t-il?

Au fil des pages, nous renouons avec les traditions ancestrales, la cruauté des sacrifices et de la justice. Le monde du Vodoun  nous enveloppe dans ses filets pour nous montrer la force des croyances. La force des rites. La force des coutumes. La froide beauté des cultes. Un souverain et ses héritiers répondent avec force aux implorations des dieux. Marie-Christine Boni nous fait revivre les fastes des royaumes de l’Afrique d’antan. Ces périodes où les dieux réclamaient des vies, du sang pour protéger un peuple. Leurs désirs étaient des ordres. Les ordres étaient donnés par leurs représentants sur le trône. Représentants donnant jusqu’à leur sang pour les satisfaire et dire, tel la Reine Pokou sacrifiant son fils: « Baouli » (l’enfant est mort). Tel est Ashanti – le Maître des bois sacrés.

Note 20/20

9782956718901  Autoédition   350 p.   19,50€

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s