La fille adoptive du chérif – Mohamed Diarra – 2016

Quatrième de couverture

Le corps de Zeïna, une orpheline adoptée par la famille du marabout Chérif, a été découvert le matin sur le pas de la porte intérieure du vestibule de la maison familiale. Poignardée à deux reprises au ventre, elle portait des bijoux de valeur et avait, entre le pagne et le nombril un porte-monnaie contenant la somme de 5 000 F. Convaincus que l’argent et le bijoux n’étaient pas le mobile du meurtre, le commissaire Cégélèn et l’équipe  des enquêteurs du commissariat du 20ème arrondissement travaillent à élucider ce crime. Réussiront-ils? Rien n’est moins sûr avec autant de pistes toutes aussi sérieuses les unes que les autres.

Chronique

Une jeune femme est poignardée à l’entrée de sa concession. Les témoins sont nombreux ainsi que les suspects. Qui était cette jeune fille? Pourquoi l’avoir poignardée? L’assassin se trouve t-il dans son entourage? Zeïna semblait avoir une vie normale et semblait être aimée de tout le monde. Surtout de sa famille adoptive. Les apparences sont-elles trompeuses? Le Commissaire Cégélèn et son équipe débutent l’enquête avec philosophie, flegme et de nombreuses déductions. Il leur faut ménager les susceptibilités de tout le monde tout en restant intransigeants, logiques et fermes. Pas facile.

La fille adoptive du Chérif est un roman policier très troublant. L’avancée de l’enquête, lente mais sûre, nous pousse à tout analyser en même temps que l’équipe policière. Nous finissons par trouver tout le monde suspect, même la victime. L’écriture est fluide et la lecture aisée et agréable. Le suspens est présent jusqu’au bout. Nous suivons avec beaucoup d’intérêt l’évolution de l’enquête ainsi que ses rebondissements qui sont nombreux et présents jusqu’à la dernière ligne.

La fille adoptive du Chérif nous fait entrer dans l’intimité  d’une famille traditionnelle patriarcale. Une famille qui se plie donc à la volonté du maître de maison. Est-ce une bonne idée? Cela peut-il être source de problèmes? Quelqu’un peut-il s’ériger contre les desiderata du chef de famille? Peut-être que cela permettrait de mieux comprendre le meurtre de la fille adoptive du Chérif? A voir.

Note 17/20

9782343096827   Editions l’Harmattan    162 p.   17€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s