Les noces féroces – Julian T. Tiofack – 2018

Pas de commentaire

Quatrième de couverture

« Je voyais des mains qui avançaient dans le noir…. Je regardais sa peau anormalement terne sous la lumière du jour, et je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était à cause d’elles, de ces mains! Que c’étaient elles qui venaient la rendre ainsi. La noircir. La salir…Je n’avais pu vivre que de supputations jusqu’alors, ne sachant comment me situer  entre les interdits arbitraires et les vieilles querelles d’autrefois, me demandant si les convoitises supposées étaient réelles, et quel visage il fallait donner à l’horreur. Je n’avais rien pu voir en allant jusqu’au pays des ombres. Pourtant, maintenant, j’avais l’impression que tout était vrai, aussi vrai que ce pied qui  traînait au sol maintenant, et que je ne ressentais plus. »

Chronique

Dans une cour comme il en existe beaucoup en Afrique, un enfant s’amuse en compagnie des ses amis, de sa fratrie. Pourtant, queque chose ne tourne pas rond. Que se passe t-il? Cela a-t-il un rapport avec sa mère malade? Au fait, de quoi souffre cette dernière? Pourquoi tant de secrets? La vie de Harmann ne ressemble pas à celle de tout enfant de son âge. Il est responsable malgré lui de sa famille.

Les noces féroces nous dépeint le quotidien d’un groupe d’amis. Le quotidien d’une famille où la vie se déroule en fonction  de la maladie de la mère. « Ils » l’attaquent de nuit. Qui sont-ils? Existent-ils vraiment ou font-ils partie de ce mystère qui entoure tout en Afrique? Pourquoi cette femme et personne d’autre?  Le mystère s’épaissit au fil des pages que nous tournons avec curiosité tant l’intrigue est grande. Comment faire pour trouver le coupable?  Pour trouver l’ombre de la nuit à l’origine de tout ce mal?

Les noces féroces nous conte l’histoire d’un mystère où la réalité et la magie se mettent en branle pour nous plonger dans une grande intrigue. Pour nous plonger dans un monde connu des seuls initiés. Hermann  veut tenter de percer ce mystère avec ses amis. La curiosité est un vilain défaut. Surtout sur ce continent de magie. Hermann est-il prêt pour cette aventure? Réussira t-il son enquête? Y a t-il un prix à payer? Hermann devra peut-être aller au bout de lui-même pour répondre à toutes ces questions. Un traitre peut en cacher un autre. C’est un roman qui se lit d’une traite tant nous sommes embarqués dans une histoire intrigante racontée par un enfant. Une si terrible histoire. Si invraisemblable. Mais, en Afrique, tout se sait. Tout se fait. Tout se tait. Même les noces féroces.

Note 18/20

9782343149622   Ed. L’Harmattan   Coll. Encres Noires   94 p.   12€

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s