LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Tipoko ou les méandres du destin – Tinzanga Sogoba – 2019

Quatrième de couverture

– Voilà ! C’est ça l’école pour elle : suivre les garçons. C’est sûr qu’elle est partie avec un homme. Caté qu’allons-nous faire ?
– Que peux-tu faire ? Tipoko a eu ce qu’elle voulait. C’est tout !
– On ne sait pas ce qui lui est arrivé. Il y a de quoi s’inquiéter !
– Oh Tof ! Une grande fille comme Tipoko ! Elle sait ce qu’elle fait. Elle dort tranquillement dans le lit d’un homme, en attendant d’être jetée dans la rue avec une grossesse. Mais elle ira faire sa maternité dans la famille de sa mère, au village. Je ne pourrai pas m’en occuper. Non, non, je n’en aurai pas le temps !

Chronique

Une jeune femme qui a une vie simple et dure. Une jeune femme qui allie études et travail. Une jeune feme qui prend la vie comme elle vient. Avec intelligence et réalisme. Tipoko veut réussir dans sa vie malgré un emploi du temps chargé. Malgré les soucis financiers. Quelle force! Quel courage! Cependant, Tipoko a un regret. Celui de ne pas connaître son père. Qui est-il? Est-il toujours vivant? Pourra t-elle le retrouver? Comment sera t-elle accueillie?

Nous suivons Tipoko sur la voie de son destin. A la recherche d’une identité complète. Pourquoi sa mère ne lui a-t-elle presque rien dit de ce père énigmatique? Pourquoi n’a-t-elle jamais eu des nouvelles de ce père fantôme? Sait-il qu’elle existe? Nous la suivons dans ses aventures où la vie peut être si capricieuse parfois. Nous la suivons dans le choix qu’elle a fait. Un choix qu’elle assume. Quels sont ses rêves? Arrivera t-elle à les réaliser? Pourra t-elle enfin  se réconcilier avec elle-même?

Tipoko ou les méandres du destin est une quête d’identité comme en connaissent de nombreux enfants à travers le monde. Des enfants qui, tout comme Tipoko sont en quête de leurs racines. En quête de quelqu’un qui puisse remplir ce vide qu’ils portent en eux et qu’ils désirent plus que tout combler. Pour se forger une identité complète. Pour, enfin pouvoir s’identifier en partie à l’absent. A cet autre, un inconnu qui, pourtant fait partie de leur être. Tipoko se donne les moyens pour y arriver.

En tournant les pages, nous faisons une lecture fluide et agréable où les évènements se suivent et ne se ressemblent pas. Une lecture où Tipoko l’héroïne, tel Zadig ou Candide, nous montre sa philosophie de la vie. Une philosophie qui frise la candeur, la sagesse, l’innocence. Une philosophie qui lui permet de suivre les méandres de son destin.

17/20

9782343166780   L’harmattan   160 p.   17€

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :