LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Djembé jaune – Chantal Serrière – 2005

Quatrième de couverture

Dans ce petit ouvrage, tout premier accès à la lecture, les mots et leur musique se sont mis entièrement au service de la peinture. Rythme d’une partition musicale à deux voix où les aquarelles du peintre Aboubacar Demba Bangoura dit « Papus » révèlent au-delà des apparences, une Afrique lumineuse, avec ses enfants en marche. Un véritable enchantement…

Chronique

Une belle histoire autour d’un objet qui peut ou non être un Djembé. Peu importe, l’essentiel est de s’amuser. Fatime, Fatou et Fatimata, comme tout enfant des villages africains, savent s’amuser avec peu de choses. Il leur suffit d’avoir beaucoup d’imagination. Elles sont prêtes à danser. Elles en ont vraiment envie, ainsi que leur ami Mamadou. Et si cet objet était un Djembé? Pourquoi ne pas taper dessus pour faire danser les adultes aussi. Une histoire qui ferait bien danser les petits lecteurs tout comme ces petites filles.

Les croquis sont fait à la gouache et les couleurs sont chaleureuses et permettent au lecteur de mieux visualiser l’histoire qu’ils sont en train de lire. C’est un livre d’apprentissage à la lecture pour les enfants de plus de trois ans qui leur mettra des étoiles dans les yeux. Les mots se lisent comme une poésie ou un slam. Ils se lisent au son du djembé. Un djembé qui est le lien qui unit le village. Grands et petits. Jeunes et vieux. Un djembé qui amène la joie aux villageois. Tous aiment danser.  Surtout quand il y a un djembé jaune.

Note 17/20

9782913326316   Editions Ganndal    16 p.    4€

 

 

Publicités