Tsoukoumeso – David R. Missie – 2019

Quatrième de couverture

Makoy a tout pour plaire – il est beau, jeune et riche – et se lance dans la séduction de Yolanda, une belle et jeune femme qui, socialement, aspire à mieux que ce qu’elle a. Mais cette aventure est compliquée par la présence gênante de leurs familles respectives. Quels vont être les choix que feront les deux protagonistes et comment cela se répercutera-t-il sur leurs relations avec les autres personnages de cette histoire? À travers ce portrait social de la société congolaise que David R. MISSIE dresse, nous découvrons comment Makoy et Yolanda naviguent entre pression sociale, désir de réussite, conflit des classes et tous les aléas qui peuvent ponctuer la vie des habitants du Congo.

Chronique

Tsoukoumeso (coureur de jupons). Plus qu’un mot, un titre pour Makoy, jeune et riche dandy. Le monde regorge de ce genre d’hommes avec un tableau de chasse illimité. Quelques mots. Quelques invitations. Le tout enveloppé d’illusions et de promesses éphémères. Et le tour est joué. Makoy en a l’habitude. Sauf que cette fois-ci, il a eu du mal à la conquérir. Il est fier de sa conquête. Elle se nomme Yolanda, et … elle est mariée. Est-ce une bonne idée?

Grâce à son Tsoukoumeso, Yolanda découvre une autre facette de la vie. De la société congolaise. Celle à laquelle elle n’avait jamais osé rêver. A travers les mots, les pages, nous découvrons une femme à la recherche d’elle-même. A la recherche de ses rêves. Une femme qui découvre une existence comme elle ne l’avait imaginée. S’enferre t-elle dans ses illusions? Regrette t-elle ses choix de vie? Que dire des choix de sa nouvelle vie? Peut-elle faire confiance à un coureur de jupons?

Nous découvrons une femme qui vit son conte de fée. C’est l’histoire de ses rêves les plus fous. Une femme qui met de côté sa vraie vie pour cet ailleurs qui semble meilleur. Quelles en seront les conséquences? Tsoukoumeso est le récit d’une femme qui est allée au bout de ses désirs pour vivre autre chose. Pour sortir de sa routine. Au point d’oublier son entourage. D’oublier leur ressentiment. Cet oubli a t-il un prix? Makoy, tout à sa collecte féminine, est-il conscient que le titre de Tsoukoumeso peut être parfois lourd à porter?

Note 16/20

9782343179094   Ed. L’Harmattan   Coll. Ecrire l’Afrique   164 p.   17,50€

Catégories :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s