La forêt en flammes – Harouna Dior – 2017

Quatrième de couverture

[…] Mbasa, le personnage principal, vit avec ses géniteurs, Amada et Diéba, ses frères Liwa et Adama, respectivement professeur chevronné et médecin célèbre. Il y a aussi Toufa, sa sœur avocate très diplômée et qui vit à Kadar avec ses jouvencelles très gâtées, Taram et Tyfa. Ignoré voire maltraité par sa propre famille, le jeune Masa  parvient à supporte les coups durs de la vie grâce à Thierno Bara, un octogénaire ami de longue date de son père, mais aussi grâce à son ami Cinera qui le traite comme son propre frère. Le roman commence  par un adage: « Le temps est le plus grand rival de l’homme. Il est son véritable adversaire Il le dribble, le force: son seul but est de l’acheminer vers la tombe. Le temps ronge la longévité de l’Homme  sans faire de bruit. Gare à tout être humain qui mésestime cette force du temps« . Seul le cadet, pauvre et ignoré, au début, a pu s’en sortir grâce à son sérieux et à son ami Cinera.

Chronique

Comme le dit un proverbe ouolof (Sénégal) « le sang n’est pas de l’eau« . La famille est un bien précieux. Les liens du sang sont très forts. Ainsi, les membres d’une même famille partagent tout, les bons et les mauvais moments. C’est ainsi dans l’Afrique traditionnelle. Cependant, pour Mbasa, c’est une utopie. Cette image de la famille n’a aucune existence. Il est abandonné de toute sa fratrie et chacun vit pour soi et ses enfants. Comment faire pour supporter cette situation sans perdre son sang-froid? A qui se plaindre?

Nous découvrons un jeune homme perdu dans une famille qui ignore tout de lui. Un jeune homme qui se bat pour réussir dans l’indifférence générale. Doucement, mais sûrement, il tente de faire face aux difficultés qui émaillent sa vie avec l’aide de son ami Cinera et du sage Tierno Bara. Pourquoi se sent-il si seul dans sa famille? Qu’a t-il fait pour mériter cela? Pourquoi ses frères et sa sœur si aisés ne lèvent-ils pas le petit doigt pour l’aider?

La forêt en flammes nous fait découvrir les valeurs culturelles et séculaires des Peuls. Des valeurs telles que l’entraide, le respect, la solidarité. Ce que semblent ignorer les membres de la famille de Mbasa. Ce que n’arrête pas de lui conseiller le sage Tierno Bara. Comment Mbasa s’en sortira t-il? Par ailleurs, ne di-ton pas que la patience est la vertu des sages?

Note 16/20

9782343122946   Ed. l’Harmattan   125 p.   14,50€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s