Serment de médecin – Moustapha Diop – 2017

Quatrième de couverture

Yamar, un jeune médecin, accepte de s’engager avec une ONG pour un poste très déshérité. Il finit par se rendre compte qu’en dépit de ses efforts immenses, « soigner » ce peuple, dont le corps est infecté par une nouvelle pathologie (l’Ailleurs) qui résiste aux thérapies, est loin d’être simple…Le toubib décide alors d’aller chercher la racine miraculeuse en explorant les connaissances médicales traditionnelles aidé par Ndiolame, un marabout assez iconoclaste…

Chronique

Tout médecin fraichement diplômé rêve, souvent, d’une belle carrière dans un hôpital, un cabinet ou une clinique privée. Dans une grande ville. De préférence. Pour Yamar, une fois qu’il a réalisé que son rêve mettra du temps à devenir réalité, le choix d’un obscur village s’impose. Ainsi, quitter compagne et enfant pour se mettre au service de la population rurale est un moindre mal.

Serment de médecin raconte les premiers pas d’un médecin dans un village perdu, loin de toutes commodités offertes par la vie citadine. Comment va se passer son séjour à Weet? Combien de temps va t-il y rester? Arrivera t-il à s’adapter à cette vie simple loin du confort citadin? C’est l’histoire d’un homme qui fait des choix qui ne conviennent pas à son entourage. Des choix qui donnent un sens à sa vie. Des choix qui le confortent dans son métier.

A travers une lecture agréable, nous accompagnons Yamar dans son combat quotidien contre l’obscurantisme de certains. Contre le désir d’évasion vers l’eldorado des autres. Nous découvrons un homme en phase avec lui-même. Avec ses choix. Avec ses convictions. Avec ses racines. Un homme qui allie ses connaissances médicales au savoir traditionnel. Un homme qui soigne aussi bien les corps que les âmes. Que les maux sociétaux dans un village où il a réussi à faire sa place et à imprimer sa marque. Yamar est le médecin de campagne que l’on rêverait de trouver dans tous les villages reculés d’Afrique. Utopie? Etre médecin est un sacerdoce que Yamar ne démentira pas.

Note 18/20

9782343129402   Editions l’Harmattan   230 p.   21€

2 commentaires

  1. Je suis sûr qu’il ne sera pas seu. L’Instituteur de Brousse IB du même village ou voisin pourrait l’accueillir et l’accompagner dans son nouvel aventure.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s