Tous les secrets de nos cœurs -Tissou TOURE – 2019

Quatrième de couverture

Dois-je vraiment tout dire ? Dois-je aller au fond des choses pour qu’on me comprenne ? Aller au fond des choses pour livrer tout ? Suis-je la seule à vivre ce tourment ou est-ce le seul attribut de nous filles et fils de ? Sans connaître les secrets de vos coeurs, moi je viens quand même tenter de vous conter mon histoire. Avant tout « je suis une fille de… ».

Chronique

Le titre m’a beaucoup intriguée car j’avais trouvé que le livre n’était pas bien épais pour concentrer tous les secrets de « nos » cœurs. Le cœur, un organe si petit, mais, finalement qui est comme celui d’une mère. Petit par la taille, mais immense par tout ce qu’il peut contenir. Comme le cœur, le contenu est fragile et fort. D’une fragilité apparente. D’une force au-delà de tout ce que l’on pourrait penser.

Tous les secrets de nos coeurs présente la vie dans toute sa beauté. Dans toute sa force. Dans toute sa fragilité. Avoir tout eu. Avoir tout reçu. Avoir eu tous les pouvoirs. Et tout perdre. Comme un cataclysme. Comment retrouver le sens de la vie? Le sens de l’envie? Comment faire comprendre à son entourage que sa richesse personnelle a été éphémère et que la misère guette? Tissou, « fille de » perdra tout. Financièrement. Socialement. Le monde s’effritera au-dessus de sa tête et sous ses pieds. Puis vint la résilience. Le désir de résilience. Comment sensibiliser son entourage à ses peines? A ses doutes? Comment leur faire comprendre que la filiation peut freiner le souhait de reprendre sa vie en main? Que peu importe la richesse des parents, la fin d’un monde est la même pour tous?

Tous les secrets de nos coeurs pointe du doigt les à prioris que la société, quelle qu’elle soit, a sur les personnes nées avec une cuillère en or dans la bouche. Ils ont tout. Tout leur réussit. Tissou nous entraîne dans ses peurs. Ses doutes. Ses terreurs. Ses souffrances. Elle nous fait partager ses moments de désespoir. Mais, elle garde le sourire. Cette envie de s’en sortir en s’agrippant bec et ongles à la vie. Pour ses enfants. Pour son mari. Puis, elle nous offre sa joie de vivre à travers son bétisier  la fin de son roman. Des moments complices avec ses enfants si facétiieux. Moments magiques pleins de promesses. Un arc en ciel après la pluie.

Note 18/20

9782343178059   Les Impliqués Editeurs Guinée    176 p.    17€

 

2 commentaires

  1. Merci à vous, Tissou Touré. Merci d’avoir pris cette décision et peu importe ceux qui ne comprendront pas (il y en aura toujours). J’ai souffert, j’ai ri, j’ai pleuré et douté avec vous. Avec vos mots. J’ai beaucoup ri des paroles de vos enfants. Je vous souhaite beaucoup de bonnes choses et, surtout, de garder la plume et la feuille. Vous avez un bel avenir parmi les hommes et femmes de lettres. Passez une excellente journée.
    Lee Ham

    J'aime

  2. Merci infiniment pour vos mots qui me touchent au plus profond de mon être. Ma journée est faite et je dirai même que mon année est faite lorsque je tombe sur des impressions comme celles que vous venez de partager avec nous. Je me rends compte de plus en plus, qu’il était essentiel de faire ce livre. Passez une belle journée.
    Tissou Touré

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s