Sinabani la petite dernière – Fatou Keïta – 2010

Chronique

Que c’est bon d’être la petite dernière de la famille. L’on est choyé. Dorloté. Chouchouté. Gâté. C’est le cas de Sinabani. Cette dernière adore la vie qu’elle mène. Elle est choyée par toute la famille jusqu’à… l’arrivée d’un petit frère. Et son monde s’écroule. Sinabani devient jalouse. Avant de découvrir avec bonheur le rôle de grande sœur. C’est si gratifiant.

Sinabani la petite dernière met en lumière une situation que bien des parents ont vécu ou vivent encore. Même si les enfants ont été préparés à l’arrivée du bébé.. Le récit est criant de vérité. Cet album peut aider les parents à appréhender cette situation. A en parler avec leurs enfants afin de les sensibiliser, de leur expliquer leur place au sein de la famille malgré l’arrivée du bébé. Ce qui augure de beaux échanges parents-enfants. Ce petit album est un concentré d’amour que les enfants aimeront. Certains enfants pourraient s’identifier à la petite Sinabani et changer d’attitude. Pourquoi pas?

Note 18/20

9782911725340   Nouvelles Editions Ivoiriennes   32 p.

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s