Ousmane Sembène, homme de Lettres et cinéaste sénégalais (1923-2007)

Ousmane Sembène est né le 1er janvier 1923 à Ziguinchor (Sénégal).  Il était écrivain, réalisateur, acteur et scénariste. Ses parents sont des Lébous ayant quitté la presqu’île du Cap-Vert pour la Casamance où il fait une scolarité assez mouvementée (divers renvois pour indiscipline). Vers 1936, il est envoyé préparer le certificat d’études à Dakar mais se trouve renvoyé après une altercation avec le directeur de l’école qui voulait leur enseigner le corse. Pendant cette période, il exerce le métier de mécanicien et de maçon tout en s’intéressant au cinéma. En 1942, il est mobilisé par l’armée française et intègre les tirailleurs sénégalais.  Cette expérience difficile le marque profondément et nourrit ses sentiments anticolonialistes. En 1946, il embarque clandestinement pour la France et débarque à Marseille, où il vit de différents petits travaux. Il est notamment docker au port de Marseille. C’est à cette époque qu’il commence à s’intéresser à l’écriture et à la littérature. En 1961, il entre dans une école de cinéma à Moscou. Sembène revendique un cinéma militant et va lui-même de village en village, parcourant l’Afrique, pour montrer ses films et transmettre son message. Il est mort à Yoff (Sénégal) le 9 juin 2007.

Censure

  • 1979, son film Ceddo est interdit au Sénégal par le président Léopold Sédar Senghor
  • 1988, malgré le prix spécial du jury reçu au Festival de Venise, son film, Camp de Thiaroye, ne sort pas en France. Ce long-métrage ne sera diffusé en France que vers le milieu des années 1990 .

Prix cinématographiques

  • 1966 Prix Jean-Vigo pour La Noire de… 
  • Prix CIC du festival de court métrage de Tours et une mention spéciale au Festival international du film de Locarno
  • 1968 Prix de la critique internationale au Festival de Venise & Prix CIC du festival de court métrage de Tour  pour Le Mandat
  • 1988 Prix spécial du jury au Festival de Venise pour Camp de Thiaroye
  • 2004 : Prix du meilleur film étranger décerné par la critique américaine, prix Un certain regard à Cannes, prix spécial du jury au festival international de Marrakech
  • 9 novembre 2006 insignes d’officier dans l’ordre de la Légion d’honneur de la République française .

Ouvrages

livres0livres

Ouvrages traduits

 

langues étrangères

Filmographie

films3films2films1films

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s