C’était l’espoir – Gabriel Okoundji

… C’était l’espoir, c’était l’instant

C’était toi et moi

Mais l’amour consume les étoiles

Et les étoiles qui meurent

Dans les yeux des amants

Emportent avec elles la flamme du rêve.

Adieu !

Aucun mortel n’a de force à vaincre l’éloignement cosmique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s