Mélopées divines – Fara Ndiaye – 2020

Quatrième de couverture

Mélopées Divines est un voyage spirituel, symbolisé par un Oiseau Pèlerin qui vole et contemple le Seigneur dans la transcendance et l’immanence, dans la théophanie et l’épiphanie, dans la spiritualité et la temporalité.

Chronique

Un voyage. Une ballade. Telle fut ma première impression. Un voyage sur une terre historique: Saint Louis du Sénégal. Une promenade dans des lieux emblématiques. Dans des sentiments forts. A travers les vers. A travers le slam.

Chaque strophe est une musique qui rappelle le slam. Les mots se suffisent. Les rimes tombent. Sublimes. S’engouffrant dans l’âme. Par les trames. Une musicalité des mots qui s’entendent lorsque l’on les déclame à haute voix. Des douces méopées qui sont mises en musique par leur rythme. Les sentiments sont sublimés dans des rimes qui se coupent. S’entrecoupent. Et font à elles seules le rythme de la déclamation.

Fara Ndiaye nous invite à une vie à travers les mots. A une prise de conscience. Forte. Réelle. Humaine. Chaque strophe raconte une histoire. De vie. D’amour. De deuil. De force. Une histoire dans la vie d’une ville belle, chaleureuse qui, comme les rimes, prend aux tripes. L’on ressent le slameur à travers les mots simples. C’est une ode à la vie. Une ode à l’amour. Pour une ville, un pays aimés tout comme pour la femme simplement belle. Digne. Un très beau recueil poétique.

Note 18/20

9782343208435   L’harmattan Sénégal   103 p.   12,50€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s