Un pays pour deux frères – Mohamed-Chérif Sekmakdji – 2020

Quatrième de couverture

Mohamed et Rabah sont deux frères ayant vécu et grandi dans l’Algérie colonisée. Ils se retrouvent dans des camps opposés lors de la guerre d’indépendance. Leurs liens affectueux et fraternels survivront-ils à cette épreuve ?

Chronique

La Guerre d’Algérie, comme toutes les guerres, s’est immiscée dans les foyers. Elle a séparé des familles et explosé des fratries. C’est ce qu’elle a fait dans la famille Kabyle de Mohamed et de Rabah, son frère. Après avoir vécu dans une pauvreté extrême, ils se retrouvent dans deux camps opposés. Pourquoi? Cela entamera-t-il leurs liens fraternels?

Dès le début de cette guerre, chacun d’eux embrassa des idées différentes qui allaient être à l’origine d’une séparation physique. Psychique. Nous découvrons cette guerre de l’intérieur. Des faits, des actes posés qui montrent le vrai visage de la colonisation. Qui montrent les véritables rapports entre autochtones et colons. Cette sensation d’un rapport de dominant à dominé. Un rapport d’hommes à sous-hommes. Mohamed et Rabah nous racontent leur vie. Leur guerre. Leur choix divergent. Les conséquences de ce choix.

La lecture est agréable et nous entraine dans les coulisses d’une guerre qui a beaucoup fait parler d’elle. Mais qui détient encore des pans de mystère. Deux frères qui s’aiment. Deux frères qui se sont respectés devront faire face aux conséquences de leur choix à la fin de la guerre d’indépendance. Pour la vie? Pour un temps? Un combattant pour la liberté et un harki peuvent-ils renouer les liens distendus par une guerre fratricide? Une superbe histoire.

Note 17/20

9782343207759   L’harmattan   Coll. Lettres du Monde arabe   234 p.   21€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s