Albert Memmi, écrivain et essayiste tunisien (1920-2020)

Albert Memmi naît le 15 décembre 1920, à Tunis, capitale de la Tunisie, alors placée sous protectorat de la France . Il est l’aîné de huit enfants . Son père, François Memmi, est un artisan bourrelier d’origine juive italienne ; sa mère, Marguerite Sarfati, Juive sépharade d’ascendance berbère , est analphabète . À sept ans, Albert Memmi entre à l’école de l’Alliance israélite universelle . Meilleur élève de sa promotion, il obtient une bourse privée qui lui permet de suivre des études secondaires au lycée Carnot de Tunis . En 1939, il obtient un baccalauréat en philosophie . Il commence des études de philosophie à l’université d’Alger. En 1942-1943, il fait — « à peu près volontairement » selon ses propres termes — l’expérience des camps de travail forcé . En 1944, Albert Memmi reprend ses études de philosophie, d’abord à Alger, puis à Paris où il s’inscrit à la Sorbonne afin de préparer l’agrégation, qu’il n’obtient cependant pas. Parallèlement à son œuvre littéraire, il poursuit une carrière d’enseignant au lycée Carnot de Tunis (1953) puis, après s’être replié en France à l’indépendance de la Tunisie, à l’École pratique des hautes études, à HEC et à l’université de Nanterre (1970). En 1967, il obtient la nationalité française . Bien qu’ayant soutenu le mouvement d’émancipation de la Tunisie, il ne peut trouver sa place dans le nouvel État musulman. Albert Memmi meurt le 22 mai 2020 à Paris à l’âge de 99 ans 

Oeuvres

livres3
livres2
livres1
livres0
livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s