L’appel du Ksar – Mamadou OULD DAHMED – 2020

Quatrième de couverture

L’Appel du Ksar retrace le parcours mouvementé d’une famille de haratine, ayant rompu les liens de servilité avec leurs maitres du campement de Lembeidi, un bled de la région du Diadème de pierres de L’Emirat du silence, un pays imaginaire. Conduite par la sage et courageuse Salma, la famille vient s’établir au Ksar. Avec la complicité des autorités coloniales et la bienveillance du chef coutumier, le Ksar, ce « village de liberté » permet ainsi une cohabitation et une fraternisation entre ses différentes communautés parmi lesquelles les maîtres d’hier. Le roman revient sur la lancinante question des haratine victimes de l’esclavage et de «ses séquelles» et qui continuent à militer pour une émancipation réelle et une intégration effective.

Chronique

Les haratine. Ce mot ne vous dit rien. Cependant, il est bien connu en Mauritanie. Il s’agit de familles noires, qui sont souvent des esclaves, qui y vivent. Eh oui, dans ce pays, l’esclavage est encore institutionnalisé. Ainsi, une famille haratine décide partir. De quitter le camp où elle a toujours vécu pour la ville. Est-ce une bonne idée? Quels obstacles devra-t-elle affronter?

Pour partir en toute sécurité, il faut former une caravane. Ce qui fut fait. Un voyage dans ces conditions n’est pas toujours de grand repos. Salma a tout préparé avec minutie. Nous découvrons les beaux paysages du Sahel en pleine saison des pluies. Nous découvrons la vie des nomades. Une vie très frugale et dure. Cependant, la solidarité règne entre eux. Cette famille va tout faire pour réussir sa nouvelle vie. Mais, les traditions la rattrapent. Eh oui, quand on est haratine, même en ville, on ne peut être qu’esclave. Pas facile.

L’appel du Ksar nous force à regarder en face une situation pérenne (l’esclavage) établie au niveau de l’Etat. En plein 21ème siècle. L’auteur nous fait découvrir un aspect inimaginable dans une société qui se veut moderne. Il nous parle de la lutte des haratine afin de gagner le statut d’hommes libres. Mais les mentalités évoluent difficilement et lentement. Un superbe roman.

Note 18/20

9782343206936     L’harmattan Coll. Lettres du Monde Arabe   169 p.    17,50€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s