Le goût de la dernière mangue – Edith SEROTTE – 2016

Quatrième de couverture

Les voix de trois femmes d’une même famille courant en clips rapides sur trois générations. Eclatées en trois bulles de lieux, Pointe-à-Pitre, Montréal, Paris, elles s’entrelacent dans le temps unique du présent, flots pudiques d’un passé aux couleurs biguine des aînées, fulgurances rapeuses des grisailles urbaines des plus jeunes. Une réalité antillaise mouvementée, jamais pétrifiée en clichés. L’envers de l’univers des hommes, qui sans y être muets, ne sont plus ceux qui disent le monde.

Chronique

Ce sont des femmes. Trois femmes originaires de Guadeloupe. Elles ne vivent pas toutes sur cette belle île. L’une y vit depuis sa naissance. La seconde vit au Canada avec sa famille. La troisième est à Paris où elle fait des études d’infirmière. Leurs liens? Trois générations de femmes. Trois regards posés sur la vie. Sur la Guadeloupe au cours des années. Sur les difficultés de la vie.

Ces trois femmes sont refermées sur leurs tourments. Sur leurs questions. Sur leurs souvenirs. Sur leurs souffrances. Quelles en sont les origines? Trois histoires qui se révèlent complexes. Intimes. Des faits qui agissent sur leur quotidien. Sur leur Moi intime, révélant des blessures qui imprègnent leur chair, leur avenir, leur présent fragile. Peut-on parler de mal-être? Ce saignement de nez familial marque t-il une blessure dont les origines se perdent dans la nuit des temps? Les mot pourraient-ils soigner les maux? Ces maux qui ont structuré leur vie. Ces trois femmes vivent dans le silence de leur douleur. Peut-on parler de résilience? Qu’en sera t-il de l’avenir?

Nous retrouvons trois générations de femmes, guadeloupéennes et pour la plupart en exil. Elles doivent se retrouver bientôt. Au fond de leur âme, de leur corps, elles portent une souffrance comme un sacerdoce. Cette souffrance investit leur passé, leur présent. En sera t-il de même pour l’avenir? Les mots sont simples, clairs. Ils racontent un héritage familial. Un secret de famille qui se décortique au fil des pages. Secret qui interroge, qui se laisse difficilement apprivoisé. Comment se passeront les retrouvailles? Ces trois femmes, résilientes sans le savoir, sauront-elles se tourner vers l’avenir sans laisser les secrets envahir leur vie? Elles sont fortes. Chacune à sa manière. L’avenir leur ouvre les bras.

Note 18/20

9782708708907   Présence Africaine  Coll. La Caraïbe en toutes lettres   97 p   12€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s