Korka – Amadou FALL – 2021

Quatrième de couverture

Il y a plus d’un demi-siècle, la vallée de fleuve Sénégal était verdoyante et luxuriante. Elle était en majorité peuplée par de géants acacias niloticas et d’épineux divers. Les forêts étaient vastes et impénétrables. Évidemment, de ce milieu idéal la faune tirait sans peine parti. D’ailleurs, il était fréquent que des hommes fassent bonne rencontre avec un lion ou même une girafe. C’est dans cet univers de nos jours disparu, jusqu’à dire incroyable, que se déroule le drame de Korka, un récit tiré d’un fait réel : une bergère peulh enlevée par des Maures, parvint à s’échapper pour retrouver les siens. S’estimant miraculée, elle avait dit « qu’une tête scalpée vaut mieux qu’un crâne vermoulu ».

Chronique

Korka est une jeune peule. Epouse et mère comblée, elle vit au Sénégal, au lendemain de l’indépendance. Comme toutes les jeunes femmes peules, à cette époque, elle vend son lait sur les marchés. A cette période, le Sénégal était entièrement couvert de forêts denses. Korka et ses compagnes traversaient régulièrement l’une de ces forêts pour vendre leur lait. Est-ce raisonnable? Surtout que la légende dit que cette forêt est infestée d’animaux sauvages et de djinns. Chaque retour de marché est un danger pour Korka et ses amies, surtout à l’approche du crépuscule. Un jour, le destin frappa les laitières peules et Korka fut enlevée.

Depuis la nuit des temps, les Maures avaient l’habitude de faire des razzias sur la rive sud du fleuve Sénégal. Il leur arrivait aussi d’enlever les personnes afin de les réduire en esclavage. Dès que la disparition de Korka est connue, Diéri son époux, et ses amis se lancent à la poursuite des brigands. Vont-ils les retrouver? Plutôt, vont-ils retrouver Korka vivante? La route est longue et parsemée d’aventures plus ou moins rocambolesques. Les kidnappeurs ont de l’avance sur nos héros que, d’ailleurs, plus rien ne semble pouvoir arrêter dans leur poursuite. Même pas les djinns. Traverser des zones vierges de tout contact est un grand danger. Mais, peu importe, il faut sauver une vie.

C’est le récit d’une femme de caractère. Une femme pour qui personne ne doit disposer de sa vie. Elle est prête à tout pour protéger sa liberté. Elle porte en elle une grande résilence. L’histoire qui est vraie, est très prenante dès les premiers mots. Nous découvrons la vie des peuls, leur sens des valeurs, leur générosité, leur bravoure. Les mots galopent sur les pages, au rythme des aventures et des folies de l’harmattan. La quête se fait à un rythme effrenné. Les hommes s’élancent dans le tourbillon de la fureur et du sang versé. Que vont-ils trouver? Qu’est-il advenu de la belle Korka? Le sens de l’honneur d’un peul est très fort et il n’a qu’une seule parole.  Les amis de Diéri pourront-ils tenir leur promesse faite à ce dernier? Retrouveront-ils sa femme, comme promis? Ce qui est sûr, c’est qu’ils iront jusqu’au bout de leur quête. Dussent-ils traverser l’enfer.

Note 18/20

9782343246239   L’Harmattan Sénégal   228 p.    21€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s