LITTERATURE D'AILLEURS DE LEE HAM

Les femmes détenues en Algérie – Fadhila Mouzaoui-Koudjil – 2017

Quatrième de couverture

Ce livre porte sur les femmes incarcérées en Algérie et sur leur réinsertion. L’auteure s’interroge sur le sens que les acteurs [prisonniers et personnel pénitentiaire] confèrent aux notions de peine ainsi que les moyens mis en oeuvre pour atteindre cet objectif. Dès lors, l’auteure a élaboré son champ d’investigation par entretiens approfondis et questionnaire lors d’une enquête menée dans des établissements pénitentiaires auprès des femmes et du personnel à mettre en évidence la trajectoire de réinsertion, les stratégies  identitaires, des profils de détenues […]

Chronique

Les matières telles que l’anthropologie, l’ethnologie, la sociologie, sont de grandes passions pour moi. Je me suis toujours intéressée à la question de la prison à travers le monde. Encore plus quand il s’agit de femmes enfermées dans ces institutions. Elles sont épouse, mères, sœurs, filles. Comment vivent-elles leur incarcération? Comment cela se passe t-il pour le Algériennes? Quel regard porte la société Algérienne sur ces femmes?

Les femmes détenues en Algérie est présenté comme un mémoire. C’est une analyse détaillée du Milieu Carcéral, de ses règles, de son mode de fonctionnement et des projet mis en place pour la réinsertion sociale de ces femmes. Ces femmes emprisonnées, détruites par leur statut de prisonnière, par le regard de la société, par l’histoire de leur parcours avant et après l’emprisonnement.

Les femmes détenues en Algérie est un regard critique sur le rôle de la prison dans la vie de ces femmes qui, pour la plupart sont rejetées par la société voire menacées de mort par leur famille (surtout dans le cas de prostitution). Cet essai pointe une situation récurrente dans ce pays: des femmes dont la prise en charge est difficile dans le milieu carcéral. C’est un essai qui ravirait de nombreux travailleurs sociaux.

Les femmes détenues en Algérie nous présente une situation de la femme dans un milieu qui n’a rien de prévu pour elle. Certaines en profitent pour amorcer un nouveau départ entreprenant des études. Cependant, elles ne sont pas très nombreuses. La société n’est pas prête à les accueillir malgré quelques timides programes de réinsertion. La société n’est pas prête à les aider à retrouver leur identité d’avant l’incarcération ou à se réinsérer dans le tissu social.  Finalement, cette analyse pointue  pourrait être le fait de nombreuses femmes à travers le monde. De femmes qui ont les mêmes soucis que les femmes détenues en Algérie.

Note 17/20

9782343136141   Editions l’Harmattan   301 p.   31,50€

Publicités

Les figures marquantes de l’Afrique subsaharienne 2 – Gaspard-Hubert Lonsi Koko – 2019

Quatrième de couverture

Il est une évidence: l’histoire de l’Afrique constitue le plus gros mensonge civilisationnel des plus criminogènes qui ait existé. Elle avait été sciemment falsifiée pour des raisons économiques et culturelles, philosophiques et religieuses, dès l’exploration européenne du continent africain commencée par les Grecs anciens et les Romains. Certes l’histoire de l’Afrique est faite. Une grande diversité de personnalités fortes mais sanguinaires et souvent au service de puissances extracontinentales dont les actes, meurtriers et inhumains, doivent inciter à refuser de sombrer dans l’obscurantisme et dans l’asservissement. Ils doivent plutôt pousser les futures générations à souhaiter davantage une Afrique meilleure et plus éclairée sur les plans matériel, économique, social, spirituel, politique…

Mais l’histoire de l’Afrique est avant tout l’oeuvre des personnalités exceptionnelles dont les actions, les convictions et les principes, ainsi que les rêves, ont respectivement façonné les différentes époques dans le but de baliser le chemin qu’emprunteraient les futures générations. Gens d’armes, guerriers, conquérants et résistants à la colonisation, messianistes, prophètes et hommes d’Eglise, panafricanistes et acteurs politiques en vue des indépendances, intellectuels et militants révolutionnaires…, ils ont souvent connu une mort tragique. Mais, passés à la postérité, ils représentent des modèles auxquels doivent se référer les Africains – l’objectif consistant à renouer avec les gloires étatiques de jadis afin de faire triompher un autre modèle de société. Du point de vue culturel, l’Afrique subsaharienne ne doit en principe avoir aucun complexe au regard des autres continents de la planète. Encore faut-il que les Africains et leurs descendants s’imprègnent davantage de la diversité de leurs philosophies et cultures, les assument  et les intègrent dans les politiques relatives au développement de leurs pays.

Chronique

l’Afrique. Son passé. Son avenir. Son histoire. Une grande richesse. Une grande diversité de héros, de guerriers, de résistants. Des portraits d’hommes et de femmes qui ont construit l’histoire de l’Afrique. Des hommes et des femmes qui ont participé à l’histoire de leur continent. Des personnes malheureusement  méconnues en dehors de leur continent. Ils reprennent vie et nous les accompagnons  sur un bout d’histoire. Sur un moment de leur histoire.

Les figures marquantes de l’Afrique subsaharienne nous brosse un tableau riche de portraits de ces personnalités qui ont marqué leur continent par leur résistance, leur plume, leur politique, leur musique, leur engagement sociétal parfois soulignés par un prix nobel. C’est ainsi que nous découvrons Soundjata Keïta, empereur du Mali, aux côtés de Nelson et Winnie Mandela, en passant par Seydou Badian et Cheikh Anta Diop. Chacun est reconnu dans son domaine, dans ses luttes, dans ses écrits. Les femmes ne sont pas oubliées. Au contraire. Que serait l’Afrique sans les Africaines? Sans ces femmes-piliers, ces mères-courage? Aussi, nous trouvons la reine Pokou qui sacrifia son fils pour son peuple: les Baoulés (du mot « Baouli »: l’enfant est mort). La reine Ranavalona 1ère qui régna sur Madagascar. En passant par Myriam Makéba qui lutta avec force contre l’apartheid et Wangari Maathai, militante écologiste Kényane.

Les figures marquantes de l’Afrique subsaharienne est une invitation à la découverte d’un continent. De son histoire, de sa culture, à travers ses représentants. Une narration simple, ludique pour rappeler au monde que l’Afrique subsaharienne a aussi une histoire, une richesse culturelle et de nombreux enfants qui la représentent dignement à travers le monde.

Note 19/20

9791091580342  Editions l’Atelier de l’Egrégore   449 p.