PRESENCE AFRICAINE – 1949

Parler de Littérature, qu’elle soit d’Afrique ou des Antilles, fait penser à une Maison d’Edition qui fut pendant longtemps la seule et l’unique dans ce domaine de l’Ecriture Noire. Présence Africaine est le précurseur de la diffusion de l’écrit de grands auteurs tels que Birago Diop, Aimé Césaire, Léopold Sédar Senghor, Léon Gontrand Damas et beaucoup d’autres pour qui, la plus part ne sont plus. L’une de ses éditions les plus emblématiques est Nations Nègres et Cultures de Cheikh Anta Diop qui fut le premier à affirmer que contrairement à ce que disait l’Histoire, les Pharaons étaient noirs. Ce qui présence africainefit scandale à l’époque. Thèse confirmée de nos jours.

Créée en 1949 par l’un des plus grands intellectuels d’Afrique voire du Sénégal pour ne pas dire du Monde : Alioune Diop (10 janvier 1910 – 2 mai 1980). Ce dernier créa aussi la revue du même nom. Il a joué un rôle important dans la diffusion des cultures africaines. Il fit de Présence Africaine une voix, un tremplin pour le mouvement Négritude.  Le Père De Benoist dit d’Alioune Diop  qu’il « a plus cherché à faire penser et parler les autres qu’à leur imposer son discours avec son personnage….Il a su communiquer sa foi à un grand nombre d’hommes de valeurs qui ont ainsi démultiplié sa propre action« .

A la disparition de ce Grand Homme, sa veuve Yandé Christiane Diop prit le relais, avec autant de passion et de culture que son époux. Elle  a reçu la Légion d’Honneur en 2009.

25 bis rue des écoles 75005 Paris Tél 33(0)1 43 54 15 88 presaf@club-internet.fr

Publicités