Annette Mbaye d’Erneville, femme de Communication, de Lettres et de Culture Sénégalaise – 1926

MbayedernevilleBagueAnnette Mbaye d’Erneville est née à Sokone (Sénégal) le 23 juin 1926. Elle a fait ses études primaires à St-Joseph de Cluny à Saint-Louis, puis àimagesNTDZZQBX l’Ecole normale de Rufisque  et enfin à Paris où elle a obtenu un diplôme de journaliste radio. Elle est la pionnière des journalistes sénégalais. De retour au Sénégal en 1957, elle fonde la revue qui deviendra en 1964 Awa la Revue de la Femme Noire. Annette a été tour à tour enseignante, poète, journaliste, directrice des programmes de Radio Sénégal. Elle a également été reporter pour la revue Elle, journaliste pour de nombreuses publications et a écrit Mbayeplusieurs livres pour enfants. Elle est aujourd’hui directrice du Musée de la femme Henriette Bathily, créé en 1994 et (situé à Gorée jusqu’en 2014 eternevillechasseur actuellement à la Place du Souvenirs africain et de la diaspora à Dakar). L’essentiel de son œuvre relève de la poésie et de la littérature enfantine. Dans ses poèmes, elle aborde la souffrance, la révolte et l’amour. Sa poésie est nourrie de trahison, de nostalgie, d’humanité, de solitude et de regrets ainsi que de certains aspects de la négritude.

1965 : Poèmes africains
1966 : Kaddu (réédition des poèmes) ernevillechansoernevillepic
1976 : Chansons pour Laïty comptines
1983 : Le Noël du vieux chasseur
1983 : La Bague de cuivre et d’argent (prix Jeune Afrique en 1961)
2003 : Motte de terre et motte de beurre
2003 : Picc l’Oiseau et Lëpp-Lëpp le papillon

 

Publicités

Hannah Pool – Ecrivaine Erythréenne – 1974

Hannah Azieb Pool est née en 1974 en Erythrée. A l’âge de six mois, elle a été adoptée, au Soudan, par un Britannique. Ainsi, elle a vécu à Khartoum, en Norvège, avant defille aux deux pères s’installer à Manchester. Elle a étudié la sociologie. Elle a collaboré dans des journaux nationaux dont le Manchester Evening News et le Guardian.

Plus tard, à la recherche de ses racines, elle découvre que, contrairement à ce qu’on lui a dit, elle n’est pas orpheline. De plus, sa mère n’est pas morte en la mettant au monde. Dix ans après sa découverte, elle retourne en Érythrée où elle retrouve ses parents, ses frères et ses sœurs. Dans son premier roman, elle raconte cette quête de ses origines.

 

Bibliographie

  • 2007 La fille aux deux pères
  • 2016 Fashion Cities Africa