Abou El Leif, la fille de l’ogre – contes populaires d’Arabie Saoudite – Kadria Awad

Quatrième de couverture

Une fillette, grâce à sa mère, échappe à la voracité de son ogre de père… Un fils de pêcheur épouse la fille muette du Sultan… Une étrange prédiction empêche une jeune fille de se marier… Des oiseaux se métamorphosent en magnifiques jeunes femmes… Un pêcheur attrape un poisson qui changera sa vie… Zeila, fille de ministre, est condamnée à perdre la raison pendant sept ans… Un marchand, au cours de ses voyages, rencontre des gens plus stupides que son épouse… Découvrez à travers ces contes populaires, merveilleux, drôles ou cruels, un pan de la culture de l’Arabie saoudite.

Chronique

Ah les contes! Ils nous apprennent tant sur la société qui les raconte. Sur leurs us et coutumes. Sur les terreurs de ces peuples. Que dire d’une fille qui passe sa vie à fuir son ogre de père? L’argent, l’or, les châteaux font-ils le bonheur de leurs propriétaires?  Quelles conséquences peuvent avoir les actes?

Abou El Leif – La fille de l’ogre est un recueil de contes saoudiens (à partir de 12 ans)  qui nous emporte dans les tréfonds de cette société et de ses us et coutumes. Les djinns, les ogres, les méchants, les stupides sont légion. Leur sort reste lié à leurs actes. Et quels actes! L’homme y apparait dans toute sa crédulité, sa générosité, sa méchanceté.  Ses actes sont récompensés à leur juste valeur. Une superbe lecture.

Note 17/20

9782343186689   Ed. L’Harmattan   Coll. Légendes du monde   105 p.   12,50€

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s