Pourquoi, Diable, n’ai-je pas été un griot? – Cheick Oumar Kanté – 2006

Quatrième de couverture

 » J’ai compris, enfin, pourquoi maman n’a jamais voulu exercer le métier auquel la prédestinait son si beau patronyme. Et, comme je suis plutôt convaincu qu’elle a gagné au change en devenant une teinturière indigo, je n’imagine pas un seul instant qu’elle pourrait avoir démérité en s’étant attaquée par la suite à la descente du Coran. En attendant, je regrette, moi, de n’avoir pas été un griot du temps de ma jeunesse et ne rêve que de finir un jour par en devenir un. Un vrai, un bon, un nouveau, tel que j’essaye de le redéfinir dans ce fascicule. « 

Chronique

Traditionnellement, en Afrique, quand on est griot, la moindre des choses est que sa descendance suive son destin et le devienne à son tour. Notre héros est de mère griotte. Il n’a pas endossé le boubou de griot. De plus, il ne semble pas être le seul dans la famille. Au contraire. Seul un cousin a franchi le pas. Pour le meilleur? Pour le pire? Dans un monde qui s’ouvre à la modernité, est-ce une bonne décision? 

L’auteur nous introduit au sein de la tradition griotte. Nous découvrons les rites d’attribution du titre, les joutes verbales formatrices, les joutes de kora, les concours de travestissement qui forgent la voix, etc. Devenir griot se mérite car c’est une grande responsabilité sociale. Une grande responsabillité humaine. Mais, est-ce raisonnable quand le cousin devient le griot atttitré du Guide Révolutionnaire? Que tout l’art consiste à chanter des louanges inventées de toutes pièces? Ces griots sont-ils complices ou victimes de ce pouvoir totalitaire?

Nous évoluons à travers les politiques africaines. Des politiques dont aucun griot n’a parlé. Pourquoi? Qu’est-ce qui les retenait? Etre griot dans un état totalitaire est risqué. La vie ne tient à rien du tout. Un griot doit avoir une langue acérée et un doigt accusateur. Surtout, il doit exprimer LA vérité aux grands chefs. Ont-ils failli à leur mission? Finalement, le héros a-t-il eu raison de ne pas devenir griot, métier dont il est l’héritier par sa mère?

Note 17/20

9782350450063    Ed. Ganndal    68 p.    7€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s