La trahison des dieux – Moustapha Ben Ismaïla Diaby – 2019

Quatrième de couverture

La trahison des dieux, roman époustouflant et engagé fait non seulement le procés des dérives  des pouvoirs africains, mais relate aussi et surtout la nébuleuses qui caractérise les différents Palais. Il fait ressortir la complexité des dossiers dits d’Etat où se mêlent harmonieusement la saga des bourgeois à la misère du peuple abandonné. Il révèle le contraste entre les bons discours et la praxis des gouvernants quant à la gestion  au quotidien des affaires publiques au profit des populations. Il évalue les écarts des « grilleurs d’arachides », des pourfendeurs des Républiques  et fait le constat du déni de responsabilité des élites. Toutefois, au-delà des critiques reformulées, l’auteur montre aussi la valeur du vivre-ensemble des populations dans des cités africaines dénuées du maximum d’infrastructures.

Chronique

La Côte d’Ivoire. Son peuple. Le destin de ce dernier. Comme partout en Afrique. Vivant entre tradition et modernité. L’âme et le sang sont liés à la terre. L’esprit est lié à cette société qui n’arrête pas d’avancer faisant fi de ceux qui restent fidèles à leur terre et à leurs Ancêtres.

Une histoire qui nous mène dans la vie de différentes personnes au destin plus ou moins chaotique. « L’homme propose, Dieu dispose » dit l’adage. Que d’exemples dans ce roman qui le confirme à l’infini. Des hommes et des femmes qui ont rêvé leur avenir. Des hommes et des femmes qui se sont hissés de toutes leurs forces au sommet de leur destin. Combien ont atteint ce but? Combien ont vu leurs rêves s’évaporer sous les coups du sort?

La trahison des dieux est écrit à la première et à la troisième personne. Une écriture qui permet de contempler l’histoire en trois dimensions. Des situations. Des hommes. Des femmes. Face à leur pays et à la logique politique. Certains ont trahi les traditions, les Ancêtres, les dieux. Pour un emploi, un concours. Pour une vie qui pourrait être meilleure. Pour le plaisir d’exister autrement dans une société où les hautes études, les diplômes sont des passe-droits. D’autres ont adapté leurs traditions à leur nouvelle vie. Tous maudissant le destin. Tous maudissant la trahison des dieux.

Note 16/20

9782343171890   Editions l’Harmattan   135 p.   14€

Publicités
Catégories :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s