Angèle Rawiri – Première romancière Gabonaise – 1954-2010

Angèle Ntyugwetondo Rawiri est née le 29 avril 1954 à Port-Gentil au Gabon. Son père était fonctionnaire. Elle a perdu sa mère très jeune. Après avoir fait des études en France, elle est retournée vivre au Gabon où elle a exercé le métier de traductrice-interprète. Cependant, en 1995, elle revient s’installer en France. Elle fut aussiAngele-Rawiri_9490 mannequin et actrice (joua des seconds rôles dans les séries des James bond) à Londres.

Elle a abordé plusieurs sujets qui, à l’époque, posaient problèmes. Dans Elonga (1980), elle aborde le sujet de la sorcellerie et des sciences occultes en Afrique. En 1983, dans G’amérakano au carrefour, elle parle du choc de la tradition face au monde moderne, du métissage et du statut de la femme dans le monde contemporain. Le sujet le plus polémique fut abordé en 1989 dans son roman Fureurs et cris de femmes. Elle y parlait de l’homosexualité féminine.

C’est une écrivaine qui nous a quitté trop tôt, au sommet de son art. Elle est décédée le 15 novembre 2010 à Paris.

Publicités

Publié par

signarelee

Je suis une passionnée de littérature étrangère. Mon rêve, vous faire découvrir les littératures d'Afrique et des Antilles. Surtout, les écrivains, méconnus pour la plupart. Vous êtes tous les bienvenus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s