Les martyres de la tradition -Halima Rama Baldé

Quatrième de couverture

À travers la vie de quatre femmes : Binta, Yari, Doussou et Sia, Les martyres de la tradition dévoile le quotidien de nombreuses femmes africaines, prises en otage par des coutumes dépassées : mariages de jeunes filles impubères, refus d’alliances entre personnes de catégories sociales différentes, violences conjugales, mariages forcés, supplices des femmes stériles, harcèlement des belles familles, lévirat…

Chronique

Le poids des traditions peut être un calvaire pour les femmes africaines. Elles en sont souvent les victimes. Les traditions peules d’une région guinéenne enlèvent le droit à la parole aux femmes. Binta, Yari, Sia et Doussou. Quatre femmes. Quatre formes de calvaire sous le couvert de la tradition.

Quatre jeunes femmes, parfois à la limite de la puberté, sacrifiées au nom d’une tradition qui change selon le bon vouloir des hommes. Des hommes qui s’arrogent le droit de vie ou de mort sur ces êtres qu’ils considèrent comme bêtes et inférieurs. Des êtres corvéables à merci et dont le destin est de se soumettre à la loi des hommes, de faire des enfants, mâles surtout, de servir de bonne à tout faire à la belle famille. En silence. Que ce soit pour un cri de révolte, une crises de larmes, tout doit se faire en silence. Le silence de femmes au destin tronqué.

Les martyres de la tradition est agréable à lire. C’est une lecture qui se fait d’une traite. Pour notre plus grande curiosité. Les quatre héroïnes prennent note de leurs malheurs. Elles ont été instruites. Elles souhaitent faire entende leur voix pour changer le sort de leurs filles. La société est-elle prête pour ce bouleversement social? Les hommes sont-ils prêts à lâcher certains de leurs privilèges? Comprendront-ils la souffrances de ces femmes? Ces femmes qui, derrière leur silence, ont beaucoup de choses à dire. Ces femmes qui sont prêtes à utiliser ces traditions  qui les ont muselé pour enfin libérer leur voix. Pour enfin mettre à bas le joug qui pèse sur le destin de leurs filles.

Note 17/20

9782343198620    Ed. L’Harmattan Guinée    Coll. Ecrire l’Afrique    102 p.   11€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s