Avant que les ombres s’effacent – 2017 – de Louis-Philippe Dalembert

Entre nous, ce livre m’a fait rêver. Oui, j’assume le mot, je dis bien rêver car je me suis posée de nombreuses questions. Une fois le livre fermé, je me suis demandée : « Que serait devenue l’actuelle Haïti si le monde avait connue cette partie de son histoire? Serait-elle cette île au milieu de l’océan, oubliée de tous, bannie, abandonnée de tous? Serait-elle cet endroit où la pauvreté a posé ses bagages dans l’indifférence générale?

En effet, en 1939, Haïti vote une loi qui permet à ses ambassades de délivrer aux juifs qui le souhaitent, un passeport et un sauf-conduit. Cette histoire vraie, cependant, très peu connue m’a interpellée. Cette île, célèbre pour avoir acquis son indépendance dans le sang, pour sa pauvreté chronique, est un pays au grand cœur.Avant-que-les-ombres-seffacent0

Au lendemain du tremblement de terre de 2010, une jeune femme, membre de Médecins sans frontières débarque à Haïti. Elle y rencontre un oncle, médecin lui aussi. Ce dernier, lui raconte son histoire, la saga d’une famille juive polonaise

Ce livre m’a profondément bouleversée par la simplicité du récit, la légèreté des mots, la poésie de l’écriture, les légères touches d’humour. Cette histoire est touchante. Un peuple rejeté de tous, accueilli à bras ouverts par un autre peuple d’une île rejetée de tous. Haïti offre à ce peuple une terre d’asile où il peut se reconstituer, réapprendre à vivre sans peur du lendemain. Chaque page, chaque chapitre, chaque mot est une démonstration de la générosité humaine. Un rappel de l’Histoire qui doit aider l’Humain à réfléchir sur ses actes. Haïti a mis fin à l’errance de personnes qui n’étaient acceptées nulle part.

Quand on referme ce livre, on le tient contre soi comme si on voulait le garder au plus profond de son être. Cette histoire est terriblement humaine et injustement méconnue. Un livre mémoire pour l’Humanité. Je vous le recommande chaleureusement. il ne vous laissera pas indifférent. Son empreinte vous marquera à jamais. Dans sa dignité, Haïti a toujours considéré ce noble geste comme profondément normal. Juste un pied de nez au nazisme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s